Issue 109

Media

CPA Canada et l’Initiative de la Famille Martin parrainent ensemble le programme de mentorat pour les élèves autochtones du secondaire.

Le programme a pour objectif de soutenir les élèves autochtones pendant leurs études secondaires, de leur montrer les avantages d’une formation postsecondaire, de leur présenter le monde du travail et de les aider à examiner les débouchés éventuels, notamment dans les domaines des affaires, de la finance et de la comptabilité.

Le programme est actuellement offert dans 26 écoles réparties dans sept provinces canadiennes : en Colombie‑Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec et en Nouvelle‑Écosse.

Développement professionnel

Source: Ophea

À l’intention des étudiants du primaire et du secondaire

Sommaire: Savoir santé est une ressource offerte gratuitement en ligne conçue en tenant compte des enseignants (elle sera utile à toute personne désirant se renseigner et mieux préparer les enfants, jeunes et adolescents à prendre des décisions saines) pour aider à promouvoir une santé mentale positive et le bien-être auprès des enfants et des jeunes de 6 à 18 ans.

En préconisant une approche proactive pour créer un environnement positif et favorable, la ressource aborde le concept d’une vie saine par l’entremise de divers sujets délicats par rapport à la consommation de substances et à la saine alimentation.

Savoir santé comprend des fiches d’activités faciles à utiliser qui établissent des liens aux attentes en matière d’apprentissage relativement aux attentes en matière de compétences de vie du curriculum de vie du programme-cadre d’éducation physique et santé (ÉPS). La ressource comprend également des vidéos et des affiches favorisant la discussion et la participation des élèves.

La gestion de Savoir santé est assurée par Ophea grâce au financement accordé par le  Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario par l’entremise du programme  Fonds pour les communautés en santé.

Liens relatifs

Source: Association canadienne des doyens et doyennes d’éducation (ACDE). Cet Accord a été développé sous la direction de Jo-ann Archibald University of British Columbia, John Lundy Laurentian University, Cecilia Reynolds University of Saskatchewan, Lorna Williams University of Victoria.

Sommaire: L’établissement de mécanismes et priorités pour un plus grand engagement envers l’éducation autochtone, l’établissement de partenariats avec des communautés et organisations autochtones et l’utilisation des cadres éducatifs basés sur les connaissances autochtones sont des tendances qui ont des implications importantes pour l’Association canadienne des doyens et doyennes d’éducation (ACDE). De nouvelles façons de s’engager sont nécessaires afin de répondre à ces tendances. Le moment est propice pour un effort concerté et coopératif créant une éducation transformationnelle, en rejetant le « statu quo », en allant au delà du discours « combler le fossé » et en contribuant au bien-être des peuples autochtones et de leurs communautés. Parallèlement, l’ACDE reconnaît qu’elle a un rôle et une responsabilité en termes de développement des connaissances et de la compréhension des éducateurs en matière d’éducation autochtone.